201 — L’Horloge sur Pinterest

Étiquettes

, ,

Pour écrire l’Horloge de la XIIIe Heure, je me suis basé sur quelques documents importants pour moi et surtout véritables. Et je trouvais ça intéressant de vous les montrer.
Donc j’ai créé un tableau sur Pinterest pour regrouper ces quelques éléments.
Vous y verrez en vrac :
— Un plan de l’exposition (avec un lien pour le consulter en ultra HD sur le site de Gallica)
— Des photos du dôme central et de la porte de l’horlogerie de l’Exposition universelle
— La couverture du livre, parce que, bon, il fallait la mettre

Mais surtout le plus important pour moi le facsimilé de l’article de journal relatant le double suicide de Marc Rongier et Joseph Bougy et les facsimilé de leurs actes de décès. D’ailleurs dans le livre l’acte de décès de Joseph Bougy est retranscrit à l’identique, fautes et erreurs incluses.

Donc, si ça vous intéresse, c’est par ici :

https://fr.pinterest.com/comtedex/lhorloge-de-la-xiiie-heure/

200 — Au Rendez-Vous

Étiquettes

, ,

Ça y est tout est prêt pour la sortie de mon nouveau roman : Au Rendez-Vous

Il sortira le 14 avril et est déjà en précommande au prix  de lancement de 0,99 € en version numérique (au lieu de 4€99).
— chez Amazon (mobi)
— chez Kobo/Fnac (ePub)

La version papier ne tardera pas à suivre.

Et de quoi ça parle, me demanderez-vous ?

Voici la 4e de couv 🙂

Il y a des promesses qui peuvent sceller une vie.

L’année du Bac, Max et ses amis ont fait la promesse de se retrouver dans leur bar habituel à la même date, douze ans plus tard, à l’aube de leurs 30 ans. Dès les vacances, le groupe se sépare pour ne plus jamais se recroiser.

Si Max a pris cette promesse au sérieux, c’est qu’il espère trouver dans ce rendez-vous, sa dernière chance de revoir Charline, celle dont il a toujours été amoureux au lycée, et de lui exprimer enfin les sentiments qu’il n’a jamais osé lui avouer. Mais Charline viendra-t-elle au Rendez-Vous ou Max est-il le seul à encore croire en cette promesse ?

Entre rencontres inattendues et nouvelles difficiles à encaisser, Max devra faire la paix avec ses sentiments et replonger dans la musique, passion abandonnée depuis trop longtemps, pour reprendre le contrôle de sa vie.

199 — Un point sur mes projets

Étiquettes

, , , , , ,

Je ne suis habituellement pas quelqu’un de très bavard pour mes projets (les terminés sont terminés alors pourquoi en parler ? et les à venir ne sont pas finaliser, alors pourquoi vous embêter avec des trucs pas fini ?), mais avec le redesign de la couverture de l’Horloge, je me rends compte que plus de gens que je le pensais attendent la suite et que les prochains mois risquent de les décevoir ou au moins de les déconcerter (spoiler : j’espère quand même pouvoir sortir la Neste Funeste avant la fin de l’année (scolaire, même, peut-être, si tout va bien)).


Photo par Yann Riché

Le problème étant que tout projet pas encore finalisé reste dans ma tête à me faire réfléchir et donc me prendre du temps de concentration, m’empêchant de me focaliser correctement sur les autres, il faut que je priorise les choses à finir. Le plus logique pour moi, en tant qu’auteur/illustrateur, est donc de finir les projets les plus aboutis pour ensuite m’attaquer à ceux où il reste le plus de boulot.

C’est pourquoi je préfère expliquer tout ça, ici, avant de faire des choses qui vous paraîtront illogiques ou incohérentes.

Essayons de faire un point clair des projets en cours :

— L’Horloge de la XIIIe Heure

Ce roman est terminé, mais il a eu un départ compliqué. Les éditions qui se créaient au moment de l’accueillir sont mortes-nées et malgré tous les efforts et la bonne volonté des personnes qui portaient ce projet, elles ne verront jamais le jour.
Le redesign de la couverture est une façon, pour moi, de tourner la page (normal pour un livre, non ? 😀 ) et de reprendre officiellement et complètement le projet à mon compte. Je suis encore en train de travailler dessus pour la version papier, qui demande beaucoup plus de travail que la sortie d’une version numérique (qui en demande déjà pas mal).

— La Neste Funeste

Pour celles et ceux qui n’auraient pas suivi, c’est le titre de la suite de l’Horloge. Cette histoire est écrite depuis presque 5 ans (oui, vous lisez bien). Il reste quelques détails à finaliser, mais ce sont toujours les plus compliqués. Ces bouts d’Histoire avec un H majuscule qui font que l’histoire garde une certaine cohérence historique (je vous raconterai peut-être un jour comment j’ai compté le nombre de pas qui séparent l’école militaire et la Tour Eiffel ou comment j’ai cherché le cycle réel de la Lune pour l’Horloge).
Je suis bien décidé à finir ce projet dans les prochains mois.
En tout cas, soyez rassuré(e)s (si besoin il y avait de vous rassurer), la suite de l’Horloge arrive bientôt.
(Et comme maintenant, c’est écrit sur l’Internet mondial, je me dois de tenir un minimum le timing ^^).

— Au Rendez-Vous

« Au Rendez-Vous » est un roman contemporain, une histoire d’amour. Je l’ai écrit bien après la Neste Funeste, mais celui n’ayant pas le problème de recherches historiques, il a été finalisé bien plus rapidement.
Il a également avancé bien plus vite que les autres parce qu’il a failli être édité par une maison d’édition en fin d’année dernière. Cependant, comme c’était également une maison qui se créait et que je n’ai pas trouvé toutes les garanties pour ne pas retomber dans le même problème que pour l’Horloge (entre autres), j’ai préféré ne pas donner suite.
Il en reste que j’ai un roman terminé et prêt à être publié dans mon tiroir (lire : dans le foutoir de mon disque dur (qui est quand même bien mieux rangé que mon bureau)). Il ne reste que la couverture à faire (et je vous laisse imaginer à quel point elle sera plus simple à réaliser que celle de l’Horloge ^^).

Pour en revenir à mon problème de gestions de projets parallèles, je préfère sortir Au Rendez-Vous au plus tôt, pour pouvoir clore ce projet et me mettre à 100% dans la finalisation de la Neste Funeste.

Je ferai un post complètement dédié à ce roman d’ici quelques jours pour vous en parler plus en détails.


D’ici là, n’hésitez pas à me dire en commentaire, ce que vous pensez de tout ça, ça m’intéresse vraiment.

198 — Nouvelle couverture de l’Horloge de la XIIIe Heure

Étiquettes

, , , ,

Et voilà, vous l’attendiez tous (ou pas), mais c’était un projet que je repoussais depuis trop longtemps.

Voici donc enfin la nouvelle couverture de l’Horloge de la XIIIe Heure.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires !

Les nouvelles éditions du livre devraient être disponible rapidement.

Couverture de L'Horloge de la XIIIe Heure

Et pour celles et ceux qui ne sauraient pas de quoi on parle, plus d’explications par là : 🙂
La page de l’Horloge de la XIIIe Heure

197 — Debriefing #NaNoWriMo 2016

Étiquettes

, ,

2016 NaNoWriMo WinnerWinner ! 🙂

Cette édition du NaNo s’est globalement bien déroulée pour moi. J’ai immédiatement trouvé un rythme de croisière à environ 2500 mots par jour, là où le quota minimum est de 1667 mots. J’étais dans l’histoire et j’ai réussi à cerner les personnages assez rapidement. Ce qui m’a permis de passer les 50.000 mots en 20 jours. Jamais je n’aurais cru ça possible lors de mon premier NaNo.

capture-decran-2016-12-05-a-11-10-04mes stats, avec un petit baroud d’honneur le dernier jour 😀

Ensuite… une fois les 50.000 mots passés, j’ai fait comme chaque année ou presque, je me suis arrêté, pour faire tout ce que j’avais laissé en stand-by pendant 20 jours. À ce jour, je n’ai toujours pas rouvert le fichier, mais ça n’est pas vraiment grave. Je pense que je vais le laisser dormir jusqu’à janvier pour ensuite le reprendre depuis le début et le finir pour de bon.

La bonne nouvelle (ou pas), c’est que j’ai plein d’idées d’histoires dans la tête. La moins bonne, c’est qu’il va falloir que je trouve le temps de les écrire.
Mais ça, c’est une autre histoires… ^^

196 — #Inkvember 2016-03

Étiquettes

, , , ,

Bien lancé sur Octobre, ça aurait été dommage de s’arrêter là. Alors j’ai décidé de reprendre la plume pour autre chose que le #NaNoWriMo, parce que c’est trop facile (lol, en fait non).

J’en ai profité pour découvrir que le hashtag #Inkvember existait bel et bien. Il y a des malades partout sur Terre, on dirait 😀

Le thème proposé par mes filles est : un bateau-voiture ! J’ai essayé de bosser la perspective bizarre et de prendre le temps de faire de belle hachures.

2016-03