Une petite semaine après ma décision de reprendre un marathon de la nouvelle, et la consultation faite auprès de mes quelques lecteurs et lectrices, les résultats sont tombés, le choix s’est porté sur une nouvelle par semaine.

Je ne sais pas encore quel jour elle sortira, peut-être le mercredi ou le vendredi. Je verrai bien, mais elle sortira toujours le même jour pour permettre à tout le monde d’adopter une routine sympa (d’écriture pour moi, de lecture pour vous).

Pour les phrases, il y a eu moins d’inspiration que je l’espérais, seuls 5 courageux et courageuses ont soumis des phrases.

Au vu du nombre et du rythme, et contrairement à ce que j’écrivais dans ma précédente note, je ne vous demande pas votre avis sur ces phrases, je vais choisir l’ordre.

N’hésitez pas à continuer à m’envoyer vos phrases dans les commentaires de cette note, de la précédente ou des prochaines.

À bientôt !

[Edit du 05/09/2017 : on est passé à 13 phrases]


Les phrases pour l’instant :

« Elle le regarda droit dans les yeux et lui dit : Non mais tu es complètement dingue !!! Pourquoi tu as fait ça ?? » — Christelle Muller

« Il regarda le sang s’écouler dans le caniveau, puis remonta son flot paresseux jusqu’à un pied nu dépassant des sacs poubelles entassés par des voisins peu respectueux. Un pied de femme, soigné et habillé d’une fine et élégante sandale à talon haut. » — Olivier Saraja

« 02h37. Le smartphone à la pomme bipa 2 fois : Je l’ai tué … il a eu une crise cardiaque et j’ai éloigné le téléphone de lui avant qu’il ne puisse appeler des secours. » — Mlle Cup of Tea

« Profondes, sourdes, les vibrations possédèrent son corps et la nausée le tira des ténèbres. » — Fred Galusik

« Les éléphants ont de grandes oreilles mais est-ce qu’ils chantent ou parlent ? Est-ce qu’ils savent jouer avec des pelotes de laine ? » — Ma nièce

« Le train arrive, enfin ! Sur ce quai, toute emmitouflée et perdue dans la foule, va-t-il me reconnaître ? » — Mélize The Fairy

« Sa main a saisi la mienne, comme ça, sans arrière pensée… et ne l’a plus lâchée. C’est là, je m’en souviens parfaitement, tous deux assis dans ces fauteuils de cinéma, que tout a commencé… une longue descente… vers les enfers, vers le doute et l’introspection… vers le bonheur peut être… » — Amélie Molinaro

Les suivantes sont toutes de Sheldon Lymchat et ont toutes été dites dans le monde réel (mot-dièse O_o’)

« Tu fumes depuis l’âge de quel âge ? »
« Moi, j’ai pas confiance. Je peux pas dormir en voiture si c’est pas moi qui conduis. »
« Je croyais que vous étiez quelqu’un de bien… mais, en fait, les gens comme vous, ils meurent et ils vont en enfer. »
« Pourquoi, quand on enlève nos chaussettes, il nous reste toujours des petits bouts de chaussettes entre les orteils ? »
« T’as déjà essayé le truc du bout de viande dans le verre de Coca ? Ben, c’est meilleur avec une rondelle de citron. »
« Toi t’as le verre avec les pastèques dessus et moi j’ai celui avec le Coca dedans. »

Publicités